Le Pont de Lucerne (Kapellbrücke)

Le pont de Lucerne (Kapellbrücke)

Le Pont de Lucerne (Kapellbrücke), le plus ancien pont couvert en bois d'Europe

Le pont couvert de la Chapelle ("Kapellbrücke" en allemand) est le plus ancien pont en bois couvert d'Europe. Construit en 1333, il faisait originellement partie des fortifications de la ville. Incontournable lors d'une visite de Lucerne, c'est l'un de monuments les plus photographiés de Suisse. D'une longueur de 204 m. il enjambe la rivière de la Reuss reliant bucoliquement les deux rives qui bordent la vieille ville.

On reconnaît facilement sa silhouette atypique surmontée de sa "Tour d'eau" octogonale, les pieds dans la rivière, comme le petit donjon d'un château. Ce fut longtemps le plus haut édifice de la ville, cumulant les casquettes de repère pour les Lucernois, de cachette pour le guet, de prison et de salle de torture pour les ennemis.

A l'abri de son toit de tuiles, une centaine de petits panneaux peints au 17e siècle relatent l'histoire de la Suisse, de la ville et des ses saints patrons : saint Léger et saint Maurice.

Dans la nuit du 17 au 18 août 1993, un incendie ravage la fragile structure en bois du pont le plus célèbre de Suisse. Les hautes flammes illuminent la Reuss d'un inquiétant orange vif, tous les habitants sortent dans la rue et observent, incrédules, la destruction du symbole de leur ville.

Malgré les efforts désespérés de tous les corps de sapeurs-pompiers réunis ce soir-là, les conséquences sont irréversibles. La plupart des peintures originales de Hans Heinrich Wägmann qui jalonnaient le parcours abrité, partent en fumée ; elles sont aujourd'hui remplacées par des copies. Les fondations du pont sont atteintes sur toute leur longueur et les nouvelles planches de bois et piliers de béton qui les consolident - montés en un temps record de huit mois - constituent les stigmates d'une catastrophe qui a véritablement secoué les Lucernois - et plus largement la population suisse.

Du haut de ses 34 mètres, la "Tour d'eau" ("Wasserturm") adjacente a été épargnée par les flammes.

Le pont couvert en bois de Lucerne

Si le "Kapellbrücke" est le plus célèbre pont de la ville, il n'est pas le seul. Un peu plus en aval sur la Reuss, le "Spreuerbrücke" (Pont de l'Ivraie) plus petit, présente aussi de beaux arguments. A côté du barrage à aiguilles, un ingénieux système de régulation de la rivière, le petit pont de l'Ivraie est lui aussi couvert, construit en bois et décoré de tableaux intitulés "la Danse de la Mort", réalisés au 17e siècle par Caspar Meglinger. Vous constaterez vite que les habitants de Lucerne préfèrent utiliser ce pont pour relier l'autre rive, plus court et surtout beaucoup moins encombré de touristes !