Coucou la Suisse à Glaris


Le canton de Glaris

Salut les gens et merci de nous rejoindre pour une nouvelle balade en Suisse, avec mon fugueur de nain de jardin. Aujourd'hui, on vous emmène donc dans le tout petit canton de Glaris. Regardez sur la carte, c'est entre la Suisse centrale et la Suisse de l'Est. Bref, c'est très très loin de notre chère Suisse Romande. Prêts pour quelques bonnes heures de voiture ? Et ben c'est parti.

Glaris en Suisse Oh miracle de la Télé, nous sommes déjà arrivés. Et alors, vous en pensez quoi ? C'est plutôt joli non ?

Pour commencer, un peu de culture générale. Le canton de Glaris est vraiment un petit canton. Un peu plus de 38'000 habitants vivent ici, répartis sur un territoire de 40km de long sur 25km de large, c'est vraiment minuscule.

Allez, trêve de bavardages. Allons voir cette ville, derrière moi, qui est aussi la capitale du canton. Elle porte d'ailleurs le même nom : Glaris.

Evidemment, sur un plan architectural, la ville de Glaris n'est pas… comment dire… spectaculaire. Mais ce n'est pas de sa faute … je m'explique. En 1861, tous les plus beaux bâtiments de Glaris ont été totalement détruits par un terrible incendie. Alors aujourd'hui, il n'y a plus vraiment de vieille ville, mais ce n'est pas grave car croyez-nous, il y a bien d'autres choses à voir… ou plutôt à goûter ici. N'est-ce pas Peter ?




En fait, les habitants de Glaris adorent manger alors ils ont inventé un tas de plats franchement sympathiques, que l'on ne trouve souvent qu'ici. La saucisse de Glaris, par exemple, c'est une curieuse saucisse de couleur grise, la Kalberwurst, c'est une autre saucisse de veau que l'on sert avec des pruneaux. Il y a aussi le fameux Schabzieger, un fromage aux herbes qui accompagne les viandes et même les desserts… D'ailleurs en parlant de desserts, suivez-nous.

Pastete de Glaris Ça, c'est que je préfère. De délicieuses petites choses sucrées qui, je le sais déjà, seront dévastatrices pour ma ligne. Allez, on s'en fiche et regardez-moi plutôt ça :

Le Pastete ne devrait pas exister. Croyez-moi, ce gâteau est tellement solide qu'il constituerait un repas à lui tout seul. Et son principal défaut, c'est d'être succulent… ben oui. Cette tarte est fourrée d'une compote de pruneaux, d'amandes moulues et comme si cela ne suffisait pas, on y ajoute encore des jaunes d'œufs et du sucre.

Si après ça vous avez encore faim, prenez donc une tranche de "Birnbrot", une autre spécialité d'ici. Comme son nom l'indique, c'est un pain aux poires, avec un peu de cannelle, de poudre de girofle et de noix. Délicieux lui aussi.

Après la ville, on vous emmène dans un petit coin de paradis, là haut dans la montagne. Ce n'est qu'à une dizaine de minutes d'ici et ça s'appelle Klöntal.

Au-dessus du village de Klöntal, nous sommes à 848m d'altitude et voilà ce que vous découvrirez. Un petit lac de montagne magnifique, complètement dépaysant, bercé par le doux murmure des cascades. C'est le lieu préféré des habitants de Glaris, qui viennent s'y reposer dès qu'ils ont un peu de temps libre.

Braunwald en Suisse Nous allons maintenant rejoindre notre dernière étape, Braunwald. Mais comme ce village de montagne a eu la bonne idée d'interdire les voitures, nous devrons d'abord prendre le train à crémaillère, au départ de Linthal… c'est parti !

Si je vous emmène aujourd'hui à Braunwald, c'est pour que vous m'aidiez à retrouver les amis de Peter. Car à Braunwald, les nains de jardin sont cachés un peu partout. Il paraît même qu'on risque d'en voir durant le trajet en train. Alors on reste attentifs !

Alors mon Peter, c'est là que les choses sérieuses commencent. Il s'agit de retrouver le plus de nains de jardin possibles dans le village, en l'espace de 30 minutes. Celui qui a perdu a un gage, OK ? Alors 4-3-2-1… c'est parti.

La nuit va bientôt tomber, c'est ici que se termine notre balade dans le petit de Glaris… à l'heure à laquelle les nains redeviennent… chhht… des nains de jardin.

Texte complet de l'émission "Coucou la Suisse - Canton de Glaris"


Le canton de Glaris (GL) en Suisse

"Glaris" en français, "Glarus" en allemand, canton suisse allemand à l'Est de la Suisse. Cette petite portion de territoire se limite à deux vallées glaciaires profondes et fortement encaissées, formant à leur jonction une plaine où se concentrent les habitations et les industries. La vallée de la Linth forme l'épine dorsale du canton.

Glaris est un canton montagneux dominé par les sommets enneigés du Tödi (3630m. d'altitude) et du Glarnisch (2914 m. d'altitude) dominant l'irréel petit lac du Klöntal. C'est un paysage unique en Suisse, où les collines d'un vert tendre contrastent avec la roche dure et froide des imposantes montagnes alentours. Résolument encaissée, la région reste particulièrement difficile d'accès loin des principaux axes routiers du pays, à mi-chemin pourtant entre Zürich et les Grisons ; en particulier en hiver où Glaris devient alors carrément une voie sans issue. Dommage pour les trois petites stations de ski qui cherchent alors leurs visiteurs, souvent des habitués de la région : Braunwald, Filzbach et Elm, berceau de la championne de ski alpin Vreni Schneider, qui continue à y dispenser des cours à l'école suisse de ski.

Petit canton atypique (c'est le 17e canton suisse en taille), Glaris n'est pas vraiment en Suisse centrale (quoique voisin immédiat des cantons de Schwyz et d'Uri) ni tout à fait en Suisse orientale… mais résolument en pleine campagne puisque le canton n'abrite aucune ville de plus de 10'000 habitants. En fait, son parcours et ses traditions s'inspirent davantage du grand canton de Saint-Gall que des petits cantons tout proches de Suisse centrale, conservateurs et catholiques.

Autre particularité historique, le canton maintient depuis 1387 l'une des deux dernières Landsgemeinde de Suisse, l'assemblée primaire des citoyens qui se déroule une fois l'an, le premier dimanche de mai, en plein air et en public. Les participants votent à main levée sur des sujets de politique cantonale, c'est ce que l'on appelle la "démocratie directe".


Informations pratiques

Superficie

685 km2

Population

39'369 habitants

Chef-lieu

Glaris

Langue officielle

Allemand