Coucou la Suisse à Saint-Gall


Le canton de Saint-Gall

Notre nain de jardin fugueur, Peter, part aujourd'hui à la découverte du canton de Saint-Gall, tout à l'est, là où la Suisse s'arrête. Plus loin, c'est l'Allemagne et l'Autriche. Saint Gall, un grand canton, qui s'étire des Grisons jusqu'au lac de Constance. C'est la région des broderies et des mains agiles, puisqu'au début du siècle, la région réalisait à elle seule les deux tiers de la production mondiale de tissus brodés. C'est enfin une région qui respire le vrai, ça sent la nature à plein nez et ça, avec Peter, on adore.

Saint-Gall en Suisse Chef-lieu du canton de Saint-Gall, la ville de Saint-Gall et ses 71 000 habitants. Septième ville de Suisse, derrière Winterthur.

Saint-Gall, c'est incontestablement la ville des oriels. Ces drôles de fenêtres ont l'avantage d'éclaircir la pièce, mais elles servent surtout à témoigner de la richesse de ses habitants. Sur les oriels, les peintures et les sculptures racontent des histoires, souvent amusantes, parfois terrifiantes… Il existe plus d'une centaine d'oriels dans la ville de Saint-Gall.

A l'écart de l'animation du centre piéton, on savoure le calme et la sérénité de l'ensemble abbatial.

L'enceinte du couvent est dominée par deux tours, qui atteignent 68 mètres ; elles sont le symbole de la ville, depuis plus de 200 ans.




Saint-Gall n'est qu'à 10 petits kilomètres du Lac de Constance (Bodensee). Un petit peu moins étendu que notre lac Léman, il s'étend tout de même sur une longueur de 64 kilomètres, et réunit sur ses rives 3 pays : La Suisse, l'Allemagne et l'Autriche.

Le grand village de Rorschach vit au rythme des bateaux et au son des mouettes. Sur la rive sud du lac de Constance, nous ne sommes qu'à 20 petites minutes de l'Autriche, mais bel et bien en Suisse.

Au Moyen-âge, c'était le port principal du lac. Aujourd'hui, il ne s'y passe plus grand-chose, si ce n'est le ballet incessant des bateaux, qui promènent les touristes.

Rorschach, 8 670 habitants, se réveille pourtant les jours de marché. Toute la petite ville se réunit alors sur les quais et vend de tout et de n'importe quoi, au son de l'orgue de Barbarie.

Sur l'autoroute des Grisons, on longe la frontière de ce drôle de petit pays, le Liechtenstein. Et tant qu'à faire, allons voir ça de plus près.

Le Liechtenstein, c'est la Suisse sans vraiment l'être. C'est un vrai pays, avec sa capitale, ses armoiries, son jour national, son hymne, et pourtant, on y entre sans douane et sans passeport.

De ce côté du Pont, nous sommes en Suisse, de l'autre côté, nous voilà au Liechtenstein.

Le Liechtenstein, c'est l'un des plus petits Etats du monde, à peine plus peuplé qu'une petite ville : 32 000 habitants. Dont la plupart vit dans la capitale Vaduz.

Vaduz, dominé par son château qui ne se visite pas… car il est habité. Et oui, au Liechtenstein, il y a une famille royale.

Et il y a surtout des banques, beaucoup de banques, à vrai dire, presque que des banques… Nous reprenons la route du Sud, pour atteindre Rapperswil.

Rapperswil, sur les rives du Lac de Zürich.

C'est dans cette ville que, chaque année, le cirque national Knie pose ses quartiers d'hiver. Et en été, lorsqu'il part en tournée sur les routes de Suisse, c'est le Zoo des enfants qui prend le relais.

Le Zoo des enfants… c'est un peu la maison de retraite du cirque Knie. Beaucoup de ces animaux étaient autrefois les stars du chapiteau. Aujourd'hui, ils coulent des jours paisibles en dehors du monde du spectacle.

C'est le cas de ces deux solides rhinocéros, trop vieux pour jouer les stars.

C'est le cas aussi des costauds éléphants. Plusieurs fois par jour, il emmènent sur leur dos les petits et les grands visiteurs. C'est bien sûr l'attraction phare.

Le zoo des enfants du cirque Knie espère aller plus loin et éduquer ses visiteurs. Et pour cela, le Zoo privilégie le contact avec les animaux.

Vous voyez là (il nourrit une girafe), alors Mara. Viens, viens par là Mara. Vous voyez, vous avez la possibilité de toucher une girafe. Alors c'est vraiment possible seulement ici à Rapperswil.
Benjamin SINNIGER, Directeur du Zoo de Rapperswil
C'est le cas avec tous les animaux. J'ai vu un rhinocéros, ça pourrait fou de caresser un rhinocéros ?
Esther, journaliste
Ah oui, c'est une bonne expérience. Vous savez, aujourd'hui on parle toujours de l'Internet la vie est très, très rapide. Et ici à Rapperswil, vous trouvez la nature, les animaux. Toucher, peau sur peau, c'est vraiment impeccable.
Benjamin SINNIGER, Directeur du Zoo de Rapperswil

Le "Zoo des enfants" ferme fin octobre. Fin novembre, c'est le cirque qui arrive à Rapperswil. Nous nous trouvons ici dans leurs quartiers d'hiver. Tous les animaux vivent ensemble et le cirque prépare ses nouveaux numéros pour la saison prochaine ici à Rapperswil, dans les halles spéciales.

Armés de ce sachet de pop-corn, on devient la star de la ménagerie. Ils adorent. Avec une mention spéciale pour cet émeu australien, qui préfère se servir seul.

Quand le soleil décline, les animaux se couchent et les visiteurs s'en vont. Ce soir, la lune est superbe. Mais chhht, c'est déjà l'heure à laquelle les nains de jardin redeviennent… des nains de jardin.

Texte complet de l'émission "Coucou la Suisse - Canton de Saint-Gall"


Informations pratiques

Superficie

2'025,5 km2

Population

486'981 habitants

Chef-lieu

Saint-Gall (St. Gallen)

Langue officielle

Allemand

Photos

Coucou la Suisse
Coucou la Suisse
Coucou la Suisse
Coucou la Suisse
Coucou la Suisse
Coucou la Suisse