Coucou la Suisse dans le canton de Vaud


Le canton de Vaud

Aujourd'hui, Peter le nain de jardin fugueur a des envies de Vaud. Non, pas le petite de la vache, mais de Vaud V-A-U-D, le canton de Vaud. Et il a bien raison notre Peter, car le canton de Vaud, c'est un pays dans le pays. Il y a des lacs, des grands et des petits, des collines dans le Jura, des montagnes dans les Alpes, des villages et des grandes villes : la Totale !

Zoo de la Garenne Pour commencer, Peter s'arrête dans le village de Le Vaud, célèbre pour son zoo. C'est un petit zoo, éloigné de tout, sur les hauteurs du lac Léman.

En fait, le zoo de la Garenne n'est pas un zoo comme les autres. Ici, pas de lion, pas de tigre, pas de singe mais uniquement des animaux de nos régions et certains d'entre eux seront bientôt relâchés. Le parc animalier de la Garenne participe à un programme européen qui vise à rendre la liberté à des animaux extrêmement rares.

Et les stars du zoo attendent sagement leur nourriture dans cette volière. Pierre est le directeur du zoo et ces oiseaux-là, il les connaît bien.

Interview Pierre ECOFFEY, directeur du parc animalier de la Garenne :

Alors effectivement, il n'y a aucun danger avec les gypaètes barbus qu'on a juste derrière nous. Ils ne vont jamais s'approcher de l'homme. C'est des oiseaux qui n'ont aucun sentiment d'agressivité quelconque, on peut vraiment faire je dirais presque ce qu'on veut dans la volière, il n'y a pas de problème.



Le gypaète barbu, le voilà. Barbu et immense, plus de 3 mètres d'envergure lorsqu'il déploie ses ailes. Comme tous les vautours, il se nourrit exclusivement de cadavres d'animaux. Il y a encore quarante ans, ces grands oiseaux étaient répandus dans nos montagnes, mais ils ont été chassés sans répit jusqu'à leur disparition totale… à cause d'une rumeur. Les habitants croyaient que les gypaètes barbus s'attaquaient aux moutons et même aux enfants !

Interview Pierre ECOFFEY, directeur du parc animalier de la Garenne :

C'est vraiment un délit de sale tronche, on peut le dire. Effectivement, c'est un oiseau particulier et ce sont des légendes qui ont conduit vraiment à son éradication.

En fait, les spécialistes ont enquêté sur les gypaètes et ils ont prouvé que ces oiseaux n'enlevaient pas les moutons et encore moins les enfants. Ce sont des vautours qui interviennent après tous les autres vautours puisqu'ils sont capables de manger les os. Depuis cette découverte, le gypaète barbu s'est refait une bonne réputation et le zoo de la Garenne élève ici des bébés gypaètes qui seront bientôt relâchés.

Vevey au bord du lac Léman Mais comme les nains de jardin ne sont pas - encore - une espèce en voie de disparition, je repars avec mon fidèle Peter sur les routes vaudoises.

Nous voilà sur les rives du lac Léman. Et ici, ne dites pas "lac de Genève", les Vaudois n'apprécieraient, mais alors, pas du tout. Le lac Léman, c'est ce grand lac en forme de banane que la Suisse partage avec la France et la région a séduit les plus grandes stars ; des musiciens, des écrivains et des acteurs de renom comme M. Charlie Chaplin, l'Américain qui est tombé amoureux de Vevey.

C'est donc ici à Vevey que le célebrissime acteur a passée les 25 dernières années de sa vie. Et sur les quais, cette statue nous le rappelle. Autant dire que M. Chaplin avait du goût et que Vevey est plutôt… charmante.

Mais Peter le gourmand fait des découvertes. Au chemin des Bosquets, voilà une pancarte savoureuse puisque c'est ici même que fut inventé le chocolat au lait.

Après le lac, direction les montagnes. On s'approche près, très près du Valais. Les paysages changent radicalement et pourtant nous sommes toujours dans le canton de Vaud.

Glacier des Diablerets Après trente bonnes minutes et quelques bouchons, nous arrivons dans la petite station des Diablerets. Ici, on skie bien sûr. Eté comme hiver sur le glacier des Diablerets. Pour atteindre cette imposante langue de glace, il faut prendre les télécabines et grimper jusqu'à 3000 mètres d'altitude.

Un glacier, c'est une immense réserve d'eau stockée sous forme de glace grâce aux températures qui restent ici fraîches toute l'année. Ce glacier sur lequel je me trouve, le glacier des Diablerets, c'est le seul du canton. Et vraiment si vous voulez allez le voir car il va bientôt disparaître.

La faute au réchauffement de la planète. La température monte et le glacier fond. Les spécialistes estiment que le glacier des Diablerets aura totalement disparu d'ici dix ans...

Cathédrale de Lausanne en Suisse C'est dans la plus importante ville du canton que se termine la fugue de Peter. Lausanne, c'est aussi la capitale du canton.

Et nous voilà avec Peter dans une rue typique puisque Lausanne, c'est la ville des rues qui montent et des rues qui descendent. Lausanne est bâtie sur trois collines et on comprend mieux pourquoi les Lausannois et les Lausannoises ont de si jolies jambes.

Lorsque Lausanne s'endort, sa cathédrale cache l'un des derniers guets d'Europe.

Toutes les nuits, il grimpe dans son beffroi et hurle l'heure. Il ne s'arrêtera qu'à deux heures du matin, lorsque Lausanne se sera assoupie. A l'heure à laquelle les nains de jardin redeviendront… des nains de jardin.

Texte complet de l'émission "Coucou la Suisse - Canton de Vaud"