Coucou la Suisse à Nidwald


Le canton de Nidwald

Coucou la Suisse, aujourd'hui on vous emmène dans le demi-canton de Nidwald. Sur la carte, Nidwald c'est au milieu de la Suisse exactement, sur les rives de ce lac biscornu : le lac des Quatre-Cantons. A Nidwald, c'est cette grande montagne qui nous accueille : le Mont Pilate.

Le Pilate et le lac des Quatre-Cantons Pour grimper là-haut, on prend le téléphérique et on a le choix puisque ce minuscule canton est le champion des remontées mécaniques. Ici, il y en a plus de 300 et les habitants ont même eu l'idée d'organiser un safari en téléphériques d'un sommet à l'autre.

Nous, c'est ici qu'on descend. On vous a réservé une belle surprise mais avant cela, il reste une bonne heure de marche. Ça tombe bien, le paysage est superbe. Nous voilà donc sur le Mont Pilate et son drôle de nom, il le doit à une légende qui raconte que la région est hantée par l'esprit de Ponce Pilate, le célèbre chevalier romain. Et que si quelqu'un ose s'y aventurer, de terribles orages se déchaîneront.

En tous cas, Ponce Pilate n'a pas fait peur à Corinne. Corinne, c'est elle et elle dirige la plus longue piste de luges d'été de Suisse, qui dévale plus d'un kilomètre sur les flancs du Mont Pilate. Les amateurs de sensation fort apprécieront, la luge d'été n'est pas un carrousel mais un engin qui se pilote. Le manche en avant, la luge accélère. En arrière, elle freine. Dans les virages, le corps suit la courbe du tracé et des virages, il y a en a beaucoup. Mieux vaut alors freiner à temps pour éviter la sortie de piste.




Les grands et les petits se pressent au pied du Pilate pour titiller leur adrénaline sur plus d'un kilomètre. Pour Corinne, c'est un pari réussi.

On a construit un téléski en 1986 et depuis quelques années, nous n'avons plus de neige ici, à 1400 mètres. Nous avons donc pensé à faire quelque-chose ici, en été, pour gagner plus d'argent.
Corinne, Responsable des luges d'été - Mont Pilate

Et le recyclage, Corinne connaît. Les tire-fesses sont devenus des tire-luges qui empruntent exactement le même parcours que les skieurs d'autrefois. La station d'hiver est aujourd'hui une station d'été. Il ne neige plus à 1400 mètres d'altitude.

Avant de repartir, Corinne nous donne l'adresse d'une petite auberge de montagne, sur la route. Elle prépare dit-on les meilleurs Alpmakronen de la région.

Les Alpmakronen, les voilà. Ici, c'est une spécialité. Des macaronis, des oignons grillés, du fromage et une mystérieuse sauce secrète : le tour est joué.

Les Alpmakronen s'accompagnent d'une compote de pommes et Corinne n'a pas menti, c'est savoureux. Et solide, très solide. Juste ce qu'il faut aux randonneurs pour reprendre la route.

Plus bas, beaucoup plus bas, nous arrivons dans la petite ville de Stans. Stans, c'est le chef-lieu du demi-canton de Nidwald et Stans, c'est la patrie du héros suisse Arnold de Winkelried.

Statue de Winkelried à Stans (Nidwald) C'était il y a 700 ans, à l'époque des chevaliers et des princesses. Ici, les batailles étaient nombreuses ; les Suisses tentaient de chasser les Autrichiens. Ce jour-là, les Suisses sont tenus en échec par les lances de leurs ennemis. Ils ne peuvent plus avancer. Arnold de Winkelried accomplit alors cet acte héroïque. Il se jette dans les lances adverses pour créer un passage, en hurlant " Occupez-vous de ma femme et de mes enfants " … et il meurt.

Les Suisses gagnent la bataille et sculptent à Stans cette statue à la mémoire de Winkelried, l'enfant du village.

Notre balade continue sur les rives du lac des Quatre-Cantons. C'est probablement le plus célèbre lac suisse au décor carte postale. De hautes montagnes plongent dans ses eaux claires. C'est un spectacle étonnant. Et pour mieux le déguster, ce spectacle, on s'offre avec Peter une petite croisière sur ce lac de légendes.

Le lac des Quatre-Cantons porte bien son nom puisque quatre cantons le partagent. Le canton de Lucerne, tout à l'ouest. A côté, le canton de Schwyz, un peu plus loin, le canton d'Uri et enfin Unterwald (Nidwald et Obwald). D'ailleurs, tous ces cantons se sont tellement bien entendus qu'ils ont conclu ensemble une alliance qui a donné naissance à la Suisse. Le bateau poursuit son tour du lac mais nous, on s'arrête à Beackenried.

A un petit kilomètre de marche du village de Beckenried, on a entendu parler avec mon Peter d'une falaise - elle se trouve juste ici - qui abritait il y a 110 millions d'années des dinosaures.

On ne peut atteindre cette falaise qu'à pied, à travers la forêt. C'est donc ici que les spécialistes ont trouvé des empreintes d'iguanodons, de gros dinosaures inoffensifs. Et ce sont les plus anciennes traces retrouvées en Suisse. Malheureusement, on ne peut pas les voir. Il faudrait escalader la paroi, alors tant pis, nous on laissera une trace… de nain de jardin. Et toc !

Texte complet de l'émission "Coucou la Suisse - Canton de Nidwald"


Informations pratiques

Superficie

275,9 km2

Population

41'584 habitants

Chef-lieu

Stans

Langue officielle

Allemand

Photos

Coucou la Suisse
Coucou la Suisse
Coucou la Suisse
Coucou la Suisse
Coucou la Suisse
Coucou la Suisse