La ville de Glaris

La ville de Glaris (Glarus) en Suisse

La ville de Glaris (Glarus) en Suisse

A l'Est de la Suisse, la petite ville de Glaris est le chef-lieu du canton auquel elle a donné son nom. Traversée par la rivière de la Linth, Glaris se blottit dans une vallée encaissée au pied des Alpes, à l'abri du "Vorder Glärnisch". La ville s'illustre au 18e siècle dans l'industrie des impressions sur étoffe, introduites par le pasteur Andreas Heidegger qui importe la maîtrise de la filature du coton. Vers 1860, les "indiennes de Glaris" sont largement diffusées dans le monde. Mais rapidement, l'essor économique de la petite ville s'interrompt, à la suite d'une grave catastrophe.

En 1861, Glaris est ravagée par un incendie n'épargnant que de trop rares bâtiments. La reconstruction, rigide et symétrique, se voulait surtout fonctionnelle.

La rivière de la Linth ne fait pas qu'irriguer la ville de Glaris, elle la fournit aussi en électricité, grâce aux usines hydrauliques placées le long de son cours.

Cette rivière suisse prend sa source dans le massif du Tödi dans le canton de Glaris avant de s'écouler vers Saint-Gall puis Schwyz. Arrivée au lac de Zürich, elle en ressort sous le nom de "Limmat" qui se fond plus loin dans le très grand fleuve de l'Aare, après une course de plus de 140 kilomètres.


Canton de Glaris