Braunwald (Glaris)

Braunwald à Glaris en Suisse

Braunwald (Glaris) en Suisse centrale

Le canton de Glaris, blotti au pied des Alpes, entretient depuis toujours une relation privilégiée avec la montagne. Ainsi, c'est à Glaris, dans le massif du Tödi, que fut construite la première cabane du club alpin suisse en 1863 et à Glaris encore que furent organisés les premiers championnats suisses de ski, en 1905. 3 petites stations maintiennent cette tradition. La plus courue - et la plus atypique aussi - c'est Braunwald.

Braunwald, c'est un village de quelques poignées d'âmes, accrochée dans la montagne et uniquement accessible en funiculaire au départ de Linthal. Ce moyen de transport est utilisé par les touristes, les habitants mais aussi pour descendre et monter les marchandises nécessaires à la petite communauté établie là-haut. Ainsi, il n'est pas rare de croiser une vache installée dans un container, sur le petit train qui descend en plaine…

A plus de 1200 m. d'altitude, le funiculaire s'arrête enfin après une montée vertigineuse. On est d'abord surpris de voir tant de vie si loin de tout. Les habitants se baladent, les employés de la petite station s'activent, les commerces sont ouverts. Aucune voiture ne circule ici ; c'est simple, elles ne pourraient tout simplement pas monter !

En fait, le village de Braunwald est surtout le point de départ d'un petit domaine skiable en hiver (32km de pistes sur une terrasse ensoleillée) et de fabuleuses randonnées en été.

Pour rendre l'exercice de la marche plus sympa pour les enfants, l'office du tourisme de la station a eu la bonne idée d'organiser une gigantesque partie de cache-cache dont le but est de retrouver… le nain "Bärtli".

La station de Braunwald (Glaris) Pas si évident que ça car son terrain de jeu est plutôt vaste ! Prévoyez deux bonnes heures pour regroupes les différents indices (allez, on vous donne un coup de main, 5 indices précisément) qui jalonnent le parcours : la faille des pierres précieuses, la maisonnette de la tante Tidi, le château des nains…

Mais croyez-nous, là où vous aurez le plus de chance de le débusquer, c'est sans doute dans sa petite maison, avec son petit lit, sa petite table et sa petite chaise. Et si vraiment vous ne mettez pas la main sur ce satané nain, contentez-vous de lui laisser un message dans son "Livre d'Or" ; il le lira, c'est sûr !

L'histoire du nain Bärtli est inspirée d'un conte écrit par une habitante de la région. Il relate les aventures de ce malicieux nain… de montagne à la recherche d'un trésor caché quelque part entre ces sommets enneigés.


Canton de Glaris