La fosse aux ours de Berne en Suisse

La fosse aux ours de Berne

La fosse aux ours à Berne

La fosse aux ours et le parc aux ours à Berne

Les ours sont étroitement liés à l'histoire de la ville de Berne. En 1191, le duc Berthold V de Zähringen décide d'établir dans la région une cité pour abriter les paysans alentours. Il demande à ses chasseurs de lui conseiller un endroit stratégique. Ces derniers l'orientent sur les rives de l'Aare, là où la rivière forme une boucle. Le gibier semble abondant et l'implantation se révèle idéale pour surveiller les environs.

Le duc organise alors une partie de chasse à l'issue de laquelle le nom du premier animal capturé sera donné à la nouvelle ville. Le destin choisira un ours, "ein Bär", la ville s'appellera donc "Bärn", puis "Bern(e)" et l'ours en deviendra son emblème en apparaissant pour la première fois en 1224 sur l'écusson de la ville.

La fosse aux ours (Bärengraben en allemand) se situe en-dehors de la vieille ville, au-delà du pont de Nydegg, dans la continuité de la Kramgasse. Elle fait partie de la vie des Bernois depuis 1513, la population y est réellement attachée. Il y a encore peu, c'était un gros trou un peu triste d'une profondeur de 3 mètres. En 1996 sous la menace des écologistes, la fosse a été assainie et complétée d'un nouvel espace offrant aux animaux des grottes, des terrains d'escalade et de baignade.

En avril 2003, de nouveaux travaux ont débuté ; ils aboutissent à un véritable "parc aux ours" de plus de 10'000m2, qui permet aux animaux d'y séjourner toute l'année, également en hiver dans des grottes prévues à cet effet. Ils peuvent se baigner et même pêcher directement dans l'eau de l'Aare toute proche.

Le parc aux ours (BärenPark en allemand) est un passage obligé pour tous les touristes qui font escale en Suisse. Au printemps, les oursons pointent le bout de leur nez et se font couvrir de gâteries, des fruits et des légumes vendus un peu plus loin. L'office du tourisme y tient une antenne régionale.