Heiden en Appenzell - Panorama sur le lac de Constance

Heiden, Appenzell Ext.

Dans les hautes collines appenzelloises, Heiden n'est pas vraiment à la montagne, ni tout à fait en plaine. Pourtant, la qualité de l'air a encouragé ici un tourisme très chic de curistes internationaux qui connut ses heures de gloire au 19e siècle.

Heiden en Appenzell Aujourd'hui, Heiden s'assoupit un peu et seuls ses palaces magistraux et désuets semblent encore témoigner de cette époque révolue.

Outre son air, Heiden offre un panorama époustouflant sur le lac de Constance, à ses pieds. A côté de l'église, une esplanade permet aux visiteurs de s'asseoir un instant et d'observer cette longue étendue d'eau.

Le lac de Constance (Bodensee en allemand) se niche au pied des Alpes, à une altitude de 400 m. Trois pays se partagent ses eaux : La Suisse (Rorschach), l'Allemagne (Constance et Friedrichshafen) et l'Autriche (Bregenz). Le lac de Constance joue un rôle de régulateur pour le Rhin, qui traverse tout le bassin avant de s'échapper à la hauteur de Stein am Rhein.

Avec une superficie de 536km2 (la surface du lac a été revue à la baisse en 2004, le nombre précédent de 571km2 correspondant au niveau de crue plutôt qu'au niveau moyen), c'est le deuxième plus grand lac alpin, après le lac Léman. A son extrémité, au niveau de la ville de Constance, une enclave allemande sur le territoire suisse, le lac se sépare en deux bras qui portent des noms de lacs distincts : l' Überlingersee au Nord et l'Untersee au Sud.

Au printemps, l'importante fonte des neiges alpines élève rapidement le niveau des eaux du lac, menaçant ainsi les habitations. Ce fut le cas lors des inondations exceptionnelles qui ont frappé la Suisse en 2005.


Canton d'Appenzell Ext.