Le Papiliorama à Chiêtres (Kerzers)

Les vaches ont dû être un peu surprises lorsque sont apparues dans leurs pâturages deux grosses boules de verre. Elles abritent le Papiliorama-Nocturama, des espaces qui reconstituent en pleine campagne fribourgeoise un biotope typique de la forêt tropicale.

Papiliorama en Suisse Le Papiliorama, c'est le paradis des papillons. Sous un dôme de quarante mètre de diamètre, il atteint une hauteur de douze mètres. A l'intérieur, l'humidité et la chaleur surgissent et coupent le souffle dans un premier temps. Partout, des milliers de papillons (une cinquantaine d'espèces distinctes) virevoltent en toute liberté, batifolant d'une plante à l'autre, dans un environnement végétal exceptionnel. On les observe tout d'abord bébés, sous la forme de chenilles. Puis "ados" enfermés dans leur chrysalide et enfin adultes, s'envolant pour une vie extrêmement courte, de deux jours à trois semaines. Certaines espèces plus résistantes peuvent vivre une année entière. Partout, les papillons se nourrissent du nectar des plantes mais aussi de fruits que le personnel dépose dans des assiettes.

Mais au Papiliorama, il n'y pas que des papillons. Les plus attentifs apercevront peut-être les très petits et très rapides colibris, à ne pas confondre avec les papillons ! Et les plus maladroits regarderont où ils mettent les pieds, de petites cailles naines surgissent sans prévenir sur les sentiers et… pas de bol, elles ne savent pas voler !




Dans l'étang, un très gros poisson multicolore regarde les visiteurs, qui le regardent les regarder derrière une vitre. Digne représentant de la famille des Gouramis, ce citoyen thaïlandais appartient en fait au directeur du Papiliorama qui l'a reçu alors qu'il était enfant. Faites-lui coucou, il s'appelle Johan et est âgé de plus de 20 ans !

Construit en 1988, le Papiliorama est totalement détruit sept ans plus tard par un violent incendie qui décime les papillons et réduit à néant la boule de verre. Le complexe, initialement établi dans le canton de Neuchâtel, est reconstruit à Chiêtres dans le canton de Fribourg et complété d'un espace indépendant consacré aux animaux nocturnes : le Nocturama.

Le Nocturama est un projet unique en Europe. Sous cette bulle opaque, les cycles jour-nuit sont inversés. Le visiteur, plongé dans une ambiance de clair de lune, part à la découverte d'espèces animales nocturnes originaires d'Amérique centrale et du Sud, habituellement difficiles à observer : poissons, amphibiens, oiseaux et mammifères. Même la nuit, la température atteint 28 degrés et l'humidité relative 85%.

Au-delà de son intérêt touristique, le Papiliorama-Nocturama milite activement pour la sauvegarde de la forêt tropicale. Un an après sa construction apparaît la "Fondation Internationale pour la Conservation de la Nature Tropicale" (ITCF) active sur le terrain. En partenariat avec la population et les autorités locales, l'ITCF crée des réserves naturelles au Belize, protégées des dégâts dévastateurs de l'être humain où s'épanouissent librement des espèces animales devenues rares.


Informations pratiques

Papiliorama
Moosmatte 1, 3210 Kerzers (FR)
Tél. +41 (0)31 756 04 60
www.papiliorama.ch


La commune de Chiêtres (Kerzers)

Chiêtres, Kerzers en allemand, est un tranquille village du Seeland blotti au coeur de champs et de pâturages qui s'étirent à perte de vue. Dans le district du lac, la commune flirte avec les frontières neuchâteloise, vaudoise et bernoise.

Kerzers propose un sentier à la découverte de ses riches cultures maraîchères ; un sentier vert pour les marcheurs et un sentier rouge pour les cyclistes, signalés par des panneaux offrant de précieuses informations sur les cultures de la région. Sur le trajet, plusieurs gares permettent de relier les différents points d'intérêt (informations auprès de l'office du tourisme de Morat).


Canton de Fribourg